Horaire sncf
Rendez vous en Rhr
Heure numérique
Image

Tablette Pc "Toshiba Folio 100"

Aller en bas

Tablette Pc "Toshiba Folio 100"

Message par Admin le Mer 5 Jan - 11:40



399€, c’est le prix auquel sera vendue la
tablette Folio 100 de Toshiba en Novembre prochain. J’ai passé ce matin
quelques moments avec 2 personnes Toshiba qui m’ont gentiment invité à
un petit déjeuner en compagnie de l’engin. Cadre agréable et matériel de
démo en main, j’ai pu me faire un premier avis sur la tablette.






Pas de film, Toshiba n’en veut pas pour le moment et donc quelques
photos du mieux que j’ai pu dans un café Parisien très lumineux, puisque
sous une verrière, par cette belle matinée d’Octobre. Premier constat,
les 760 grammes de la tablette sont assez légers. Pas tant que cela en
réalité mais lorsque l’on a connu l’iPad et son écran 8.9″, les 10.1″ de
la Folio 100 semblent plus aériens. C’est toujours le même réflexe, on
ne se prépare pas musculairement au même effort lorsque l’on ramasse un
petit objet qui pèse finalement bien plus lourd que son poids supposé.
Légère donc, même si je ne me fait pas d’illusion sur le poids de
l’engin apres 20 minutes de prise en main consécutives, et d’un format
assez agréable.


Elle est aussi remarquablement fine, 14 mm c’est dur de se rendre
compte réellement ce que cela donne en épaisseur mais c’est un engin qui
ne se démarque pas particulièrement par ses dimensions : Peut être que
l’écran 10.1″ en 1024 x 600 pousse le format 16:9 dans ses derniers
retranchements une fois la tablette orientée en mode paysage, mais ce
n’est pas franchement un gros défaut au vu de son utilisation. L’engin
fait 28.1 cm de large pour 18.09 cm de haut, on est donc encore en
dessous d’un format A4 standard et on pourra la glisser facilement dans
un sac.
Pourtant Toshiba est conscient des limites de portabilité de la
tablette que la marque destine avant tout à une
utilisation sédentaire ou semi sédentaire. C’est un objet d’intérieur
qu’il ne sera pas question de sortir d’une poche en pleine rue. Si il
est possible d’imaginer l’emmener pour un voyage en train ou de le
sortir à la terrasse d’un café, on voit mal comment caser cet objet dans
une veste ou un manteau.
Cela n’empeche pas la machine d’offrir une belle autonomie puisque
Toshiba parle de 7 heures en usage courant et plus de 7 jours en veille.
Un engin toujours disponible, qui se réveille instantanément, toujours
sous la main, qu’on laisse traîner à la maison pour naviguer rapidement
ou regarder une vidéo mais aussi un engin qui peut avoir des
vocations professionnelles et que l’on sortira en réunion.


L’usage dépendra de la logithèque de l’appareil qui, bien que sous
Android 2.2, ne dispose pas d’un accès au market de google. De
nombreux systèmes de téléchargement alternatifs existent et ce sera
surement l’occasion d’un petit dossier, ceux-ci permettront sans doute
de récupérer la grande majorité des applications phare de l’engin.
Par défaut, de nombreux programmes sont pré-installés : Le navigateur
d’Android, Opera et Dolphin Browser sont présents pour faciliter la
navigation internet et profiter du Flash et notamment de la capacité du
processeur Tegra2 embarqué a accélérer matériellement le décodage des
vidéo HD. On retrouve les applications « sociales » de base que sont les
Facebook et Twitter mais aussi Fring, Ebay, un lecteur d’eBook,
un contrôleur DLNA pour piloter des appareils compatibles à distance,
une alarme, une calculatrice, un réveil et bien d’autres encore… Bref de
quoi commencer a exploiter la tablette dés son déballage.




Toshiba a également installé des applications pour pouvoir tester la
tablette lors de cette présentation. Ce jeu de football américain qui
permet de bien se rendre compte de la réactivité de l’accéléromètre de
la tablette. Celui-ci est très précis et performant, les inclinaisons
sont bien prise en compte, progressives, et un mouvement brutal de
l’assiette de l’écran est aussitôt repercuté logiciellement.


Autre élément très positif, la réactivité de l’écran tactile
capacitif. Multitouch avec 4 points détectés en même temps à l’écran, il
est rapide, précis et se fait totalement oublier dans l’interface de
l’engin. On pointe, on « clique » et la machine n’hésite pas une seconde
a vous signaler la prise en compte de votre ordre ni ne perds de temps a
afficher le programme sélectionné. La synergie entre l’interface
tactile et la vitesse de traitement des donnnées est excellente.
Zoomer une photo en écartant les doigts à l’écran ou effectuer une
rotation de celle-ci se fait immédiatement et il n’y a pas cette latence
insupportable entre l’ordre donné et l’exécution de celui-ci.


C’est un vrai bonheur a utiliser pour les applications multimédia.
Passer d’une photo à l’autre, d’une chanson à l’autre ou simplement
faire glisser un écran d’interface est immédiat. Je n’ai malheureusement
pas pu tester le surf avec la machine puisque le café où nous étions
était dépourvu de réseau Wifi accessible mais je doute que cela puisse
être inconfortable.
Cette dalle capacitive très réactive est un gros point positif pour
la tablette de Toshiba, au vu du prix annoncé cela en fait un engin de
grande diagonale ayant de belles proportions et une finition impeccable.
A noter que les 2 enceintes située en bas de l’écran dispensent un son
frontal et stéréo, ce qui est assez agréable pour ce type d’engin.


Il s’agissait d’un modèle presque définitif, un sample commercial et
donc probablement d’une copie à l’identique des machines qui sortiront
en grandes séries. Le dos de l’engin en plastique ABS mat semblait lui
aussi robuste et résistant.


La totalité de la partie frontale est en verre, les habituels boutons
Android sont intégrés mais ne disposent pas de mécanique de type
interrupteur : Il s’agit de boutons fondus à la dalle de verre, tactiles
eux aussi et qui cachent une led qui s’illumine lorsque l’on appuie
dessus. Un témoin de charge et de marche est également présent en haut à
droite de la tablette.


La webcam 1.3 megapixel est située au centre au dessus de l’écran,
juste à côté on retrouve un petit trou cachant le micro de l’engin. Avec
Fring préinstallé et l’arrivée de Skype sur Android il sera possible
d’exploiter la tablette pour faire de le vidéo conférence avec beaucoup
de confort et une belle image.
Vous remarquerez en passant que la tablette est, comme ses consœurs,
sujette à l’accumulation d’empreintes. Malheureusement ce n’est guère
possible de faire autrement avec du tactile capacitif et l’écran se
couvre donc constamment de traces de ce type. Surtout lorsque l’on
petit-déjeune en la testant goulûment pour la première fois. La
chiffonette est donc obligatoire pour garder une tablette impeccable.


Le reste de l’interface est plus classique : 2 boutons de volume et
un bouton d’allumage… c’est au niveau de la connectique que la Folio 100
apporte du neuf : Port d’alimentation tout d’abord, rien que de très
normal, un port Casque et micro sur un seul jack 3.5″. Mais aussi un
port HDMI pour extraire le contenu vidéo sur un écran externe et par
exemple profiter des capacités de l’engin à décoder materiellement de la
video HD 720 ou 1080P sur votre téléviseur dans votre salon sans un
bruit. Un port USB classique et enfin un port MiniUSB host.


En plus de cela on retrouve un lecteur de carte au format très
standard SHC. Les 16 Go d’origine de la tablette pourront donc
facilement évoluer vers le triple en ajoutant une carte SDHC 32Go ou en
jonglant avec plusieurs petites cartes contenant des données diverses.
L’accès à ces cartes comme au port USB est facile et très rapide, on
peut donc tout a fait imaginer lire un film sur une
carte suffisamment rapide ou regarder des photos numérique
de plusieurs megapixels sur l’écran 10″.


J’ai voulu en voir le coeur net et j’ai donc fait le
geste magique que tout possesseur d’iPad rêverait de faire : J’ai
branché une clé USB standard.


Le systeme la reconnait immédiatement et le « File Manager » de
Toshiba vous permet d’aller voir ce qu’elle contient. Ce petit programme
permet ainsi de jongler entre les différents éléments de stockage :
Mémoire interne, cartes SDHC ou clé USB. De la même facon il vous
permettra de profiter des 3 ports USB du dock optionnel où vous pourrez
brancher un disque USB externe. Tout cela est très simple d’accès et les
icônes des divers fichiers présents sont très lisibles.






J’ai donc pu tester 2 films HD encodés en h.264 et en MOV sur
l’engin. Le premier en 720P et le second en 1080P : Les 2 n’ont pas
posés de problèmes d’affichage et leur lecture a débuté en une petite
seconde à peine. Le voyage dans le fichier pour avancer jusqu’à un point
précis ne demande pas non plus de temps particulier, la navigation est
très fluide .


Je n’ai pas eu l’autorisation de filmer la tablette en action mais j’avoue que manipuler un film HD comme Elephant’s dream
avec autant de facilité est bluffant. La capacité du Tegra2 a
Downscaler en temps réel l’image pour l’adapter à la résolution 1024 x
600 non HD de l’écran est aussi impressionnante. Nul effet d’escalier ou
d’impression d’avoir des lignes qui ont « sauté » : L’image est
respectée sur l’affichage et la vision d’un film doit être très
agréable. Bien sur, l’export vers un téléviseur avec le dock et
la télécommande optionnelle sera parfait. La tablette dispose d’un petit
capteur infrarouge et il sera donc possible de lire des films stockés
sur la tablette, sur une clé USB ou un disque dur externe tout comme des
titres achetés en streaming ou directement sous Youtube ou toute autre
plateforme exploitant le flash, sans bouger de son canapé et sans un
bruit.
A 399€, La Folio 100 se pose comme un vrai challenger de l’offre
concurrente actuelle : elle dispose d’un bel écran, de fonctions HD et
3D complètes, d’une connectique très riche et d’une autonomie suffisante
pour combler la plupart des utilisateurs. Toshiba propose en outre un kit de développement Android adapté à la tablette gratuitement pour que tout le monde puisse développer les applications dont il a besoin.
Toshiba Folio 100Processeur : Nvidia Tegra 2

Mémoire vive : 512Mo

Stockage : SSD 16Go

Affichage : 10.1 » en 1024 x 600 a rétro éclairage LED tactile capacitif 4 points

Réseaux: WiFi 802.11b/g/n, Bluetooth ( 3G en option en 2011)

Connectique : 1 ports USB 2.0, 1 port Mini USB, sortie casque et entrée micro, 1 port HDMI

Lecteur de cartes mémoire SDHC

Webcam: 1.3 megapixel

Batterie 1020mAh, 3.7V, 22600mWh (jusqu’à 7 heures d’autonomie)

Dimensions: 281 x 181 x 14 mm

Poids: 760g

Système d’exploitation : Android 2.2

Prix : 399€

Disponibilité France : Novembre 2010
avatar
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 4243
Age : 47
Localisation : steenbecque
Date d'inscription : 22/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://buell-mania.meilleurforum.com/memberlist.forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tablette Pc "Toshiba Folio 100"

Message par Admin le Mer 5 Jan - 11:43

400€, c'est pas mal pour mettre dans le sac plutôt qu'un neetbook.

Peut être que la SNCF va nous le fournir avec Sirius, mais je ne pense pas!
Ils sont lié avec Samsung Rolling Eyes

http://www.samsung-microsites.fr/galaxytab/

Mais, le quel est le meilleur
avatar
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 4243
Age : 47
Localisation : steenbecque
Date d'inscription : 22/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://buell-mania.meilleurforum.com/memberlist.forum

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum